Tableau des éléments

Le tableau des éléments chimiques

Le tableau périodique des éléments sur RSC

tableau périodique chimique chimie

Tableau de Mendeleïev : https://ptable.com

En 1869, le chimiste russe Dmitri Mendeleïev invente un tableau de classification systématique des éléments chimiques, 18 colonnes, 7 lignes.

On classe les éléments par nombre A de nucléon croissant, par propriété chimique identique périodique en colonne.

Il existe 118 éléments mais seul 92 (uranium) ont au moins un isotope stable non radioactif.

Dans une même ligne, les éléments ont les mêmes couches électroniques occupés. Une ligne est appelée période, car les propriétés de ses atomes se répètent périodiquement.

Dans une même colonne, les éléments ont le même nombre d’électrons sur leur couche externe. Une colonne est appelée famille ou groupe.

Il y a 2 lettres si la première est déjà prise selon le nom latin, exemple :

  • O : oxygenium
  • C : carbonium
  • N : nitrogenum
  • Na : natrium

Familles

La première colonne, les alcalins (alkali, la soude (NaOH) L’hydrogène n’a pas les propriétés de conductivité d’un métal et n’est donc pas un alcalin), sont des métaux qui ont tendance à perdre un électron pour avoir une couche externe complète. Ils ont une réaction violente et explosive au contact de l’eau. L’hydrogène n’est pas un alcalin. Ils forment des oxydes  et des composés ioniques .

La deuxième colonne, les alcalino-terreux (Métaux de terre), utilisé en alchimie et décrivant les métaux qui résistent au feu, les oxydes de métaux alcalino-terreux demeurant solides à température élevée.

La troisième colonne, Scandium Yttrium Lanthanides (Lanthanein, caché), sont la famille des terres rares.

Les actinides (aktínos rayon), sont des métaux lourds.

L’avant avant dernière colonne, les chalcogènes (chalcos, minerais), ont tendance à gagner 2 électrons pour avoir une couche externe complète.

L’avant dernière colonne, les halogènes (hals, sel, génos, origine, halogènes, qui crée du sel (NaCl) Gena, naissance Ou colonne de l’oxygène), ont tendance à gagner un électron pour avoir une couche externe complète. Ce sont des antiseptiques puissant (fluor dans le dentifrice, chlore dans les piscines, le brome et l’iode dans les désinfectants). Ils peuvent se combiner avec des métaux pour former des sels. Ils forment des halogénures , par réaction du corps pur simple  avec l’hydrogène moléculaire .

La dernière colonne, les gaz nobles (RnF2 existe, donc il n’est pas inerte. Pareil pour Xe), ont une couche externe complète, ils sont donc très stable.

Beaucoup de réactions chimique font intervenir un atome de la partie gauche avec un atome de la partie droite.

Les métaux de transitions servent de catalyseur pour de nombreuses réactions.

On appelle élément de transition un élément de transition est un élément dont les atomes ont une sous-couche d incomplète ou qui peuvent donner des cations avec une sous-couche d incomplète.

A gauche, les métaux ont tendance à créer des structures répétitives.

A droite, le nombre de liaisons autorisés 1, 2, 3 reste faible.

Origine

Hydrogène : hydro, eau, gennan, qui génère

Helium : hếlios, soleil

Carbone : carbo, charbon

Azote :  ázôtos, invivable

Oxygène : oxús, acide, génos, qui crée

Sodium : soda, soude

Silicium : silex

Phosphore : phosphorus, étoile du matin, parce que le phosphore émet une lumière blanche visible dans l’obscurité.

Soufre : swelplos, brûler

Chlore : khlôros, vert, couleur du dichlore.

Potassium : pottasche, cendres de pot

Fer : firmus, ferme

Cuivre : cyprus, chypre

Or : au-es, briller

https://fr.wiktionary.org/wiki/Wikitionnaire

Structure électronique

La structure électronique de l’atome est la répartition des électrons.

Les électrons se répartissent dans des couches électroniques selon la règle simplifié de Klechkowski : s, p, d, f.

s, sharp (tranchant)

p, principal

d, diffuse

f, fundamental

g, h, i ordre alphabétique

Ces noms historiques font référence aux formes des raies spectrales des photons émis lorsqu’un électron change de couche.

Sur ce tableau est représenté la dernière sous-couche électronique, et en foncé les exceptions :

tableau périodique chimique chimie

 

tableau périodique chimique chimie

Tableau_des_éléments_chimiques

Tableau_périodique_des_éléments_illustré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 ÷ 1 =