Désignation des métaux et alliages

Acier

Désignation par l’emploi :

Exemple : S235

E : Acier de construction, Remini (MPa)
S : Acier d’usage général Remini (MPa)
H : Acier à haute résistance laminé à froid pour emboutissage à froid Remini (MPa)
D : Acier pour formage à froid : degré d’emboutissabilité

Désignation par composition chimique :

  • Acier non allié :

Exemple : C35

35 : teneur en carbone ×100

  • Acier faiblement allié : Acier dont un des éléments d’addition à une teneur supérieure à 1% et inférieure à 5%

Exemple : 34 CrMo 4

34 : teneur en carbone ×100
CrMo : liste des éléments d’addition par teneur décroissante
4 : teneur × facteur en %, la teneur n’est pas indiquée si elle est <1 %

Elément d’alliageFacteur
Cr, Co, Mn, Ni, Si, W4
Al, Be, Cu, Mo, Nb, Pb, Ta, Ti, V, Zr10
Ce, N, P, S100
B1000
  • Acier fortement allié : Acier dont la teneur d’un des éléments d’addition est supérieure à 5%

Exemple : G X 6 CrNiTi 18-11

G : pour moulé, PM : pour fritté (seulement si nécessaire)
X : symbolise la catégorie des aciers fortement alliés
6 : teneur en carbone *100
CrNiTi : liste des éléments d’addition par teneur décroissante
18-11 : teneur en %, la teneur n’est pas indiquée si elle est inférieure <1 %

  • Acier à outils :

Si l’acier n’est pas destiné à un outil de coupe il est désigné par les désignations précédantes.
Si l’acier est destiné à un outil de coupe :

HS | W | Mo | V | Co
teneur en Tungstène, Molybdène, Vanadium, Cobalt

Fonte

Exemple : EN-GJS-450-10

EN-GJ : European Norm – Fonte
type d’inclusion de graphite S : lamellaire, L : sphéroïdal, JM : fonte malléable (JMW à cœur blanc, JMB à cœur noir)

Désignation par Rm et éventuellement A% :

Exemple : EN-GJS-450-10

Désignation par dureté :

Exemple : EN-GJS HB 230

Désignation par composition chimique :

Exemple : EN-GJS NiCr 30-1

Alliages d’aluminium

Exemple : EN AC-Al Cu4MgTi

EN A : European Norm Aluminium
B : lingot, C alliage de fonderie, M : alliage mère, W : alliage corroyé

Désignation par composition chimique :

Exemple : Cu4MgTi

Liste des éléments d’addition par teneur décroissante et de leur teneur en %, la teneur n’est pas indiquée si elle est inférieure <1%

Désignation numérique :

Exemple : EN AW-7075

Le premier chiffre indique l’élément d’addition principal de l’alliage.
1 alliage comportant au minimum 99% d’aluminium
2 cuivre, 3 Manganèse, 4 silicium, 5 magnésium, 6 magnésium et silicium, 7 zinc, 8 autres éléments
Le deuxième chiffre indique une variante (exemple : 7075 comporte 0,50% de fer et le 7175 plus pur comporte 0,20% de fer).
Les troisième et quatrième chiffres sont des numéros d’ordre et servent à identifier l’alliage.
La seule exception est la série 1000, ces deux derniers chiffres y indiquant le pourcentage d’aluminium (exemple : 1050 qui comporte au minimum 99,50% d’aluminium).

Alliages cuivreux

Désignation par composition chimique :

Exemple : CuSn4Pb2P

Cu : alliage de cuivre
Sn4Pb2P : liste des éléments d’addition par teneur décroissante et de leur teneur en %, la teneur n’est pas indiquée si elle est inférieure <1%

Désignation numérique :

Exemple : CW455K

C : alliage de cuivre
B : lingot, C alliage de fonderie, M : alliage mère, W : alliage corroyé
référence

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 5 = 4