Capteur – Codeur incrémental

Un codeur incrémental (ou roue codeuse) est un capteur de rotation.

C’est un générateur d’impulsions, il est associé à une électronique de traitement (convertisseur fréquence-tension). Il acquiert une grandeur analogique (vitesse de rotation) et délivre une grandeur numérique (impulsions).

Fonctionnement

Un codeur incrémental est un générateur d’impulsions qui fournit 2 voies en quadrature et un top zéro. Elles sont divisées en n secteurs angulaires égaux, alternativement opaques et transparents.

Ils fonctionnent sur le principe de comptage et décomptage d’impulsions et donne donc le déplacement relatif.

n s’appelle le nombre de périodes, c’est le nombre d’impulsions qui sont délivrées par le codeur pour un tour complet de son disque.

Avantages :

  • Mesure prise à coût raisonnable ;
  • Entrées de comptage adaptées (voies A, B, Z) en standard sur les automates programmables récents ;
  • Obtention aisée de la vitesse par intégration numérique.

Inconvénients :

  • Perte totale des informations en cas de coupure d’énergie ;
  • Nécessite une procédure de prise d’origine.

Sens de rotation

Les pistes intérieures et extérieures sont en quadrature de phase, ce qui permet de :

  • connaitre le sens de rotation du capteur
  • améliorer par 2 la résolution du capteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × = 24