Ajustement

Définition

Un ajustement est l’ensemble des deux cotes de l’assemblage d’un alésage et d’un arbre.

Les pièces mâle et femelle ont la même dimension nominale mais des tolérances différentes offrant soit un jeu glissant, soit un serrage, soit un jeu incertain.

Dimension : ∅D
Cote : ∅D H7

On peut échanger les valeurs : H7/g6 = G7/h6

Remarque : On mesure des dimensions, on ne mesure pas des cotes.

Exemples

Arbre / alésage : Pour une grande précision 6,7 mais couteux, sinon 7,8,9.

  • Glissant : ∅D H7/f6
  • Incertain : ∅D H7/js6
  • Serré : ∅D H8/p7

Centrage court appui plan prépondérant : ∅d H8/h7

Clavette : (épaisseur a, hauteur b, longueur L)

  • arbre : aN9/h9
  • alésage : aJs9/h9

S’il n’y a pas de mouvement on prendra ∅d H8/h7 sinon ∅d H7/g6.

Entretoise entre roulements : On reprendra l’ajustement de l’arbre ∅D F8k6 si les roulements sont serrés avec des cales de réglage.

Joint à lèvre :

  • arbre : ∅d h11 et √Ra 0,3
  • alésage : ∅D H8

Palier lisse : ∅D H7 et ∅d f7

Pion : ∅D H11

Roulements à aiguilles : ∅D JS7 et ∅d g5

Roulements à bille : La bague tournante par rapport à la direction de la charge est montée serrée.

  • BI, Glissant : ∅D N7 et ∅d g6
  • BI, Serré : ∅D H7 et ∅d k6

On prendra k6 si la bague intérieure peut être serrée à la presse (entretoise, épaulement…) sinon h6.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

92 − = 87